Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Luestan
  • : Une foi sans fidélité
  • Contact

Recherche

6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 14:29

Voici un texte qui pose une question. Les lecteurs virtuels pas trop pressés sont invités à apporter leurs propres réponses, en cherchant une signification plus ou mons cachée...

Quel est le mot ?

Quand l’univers à contrepied se recroqu’ville
Quel est le mot quel est le mot le mot qui sauve ?

Quand il s’assèche en graveleux mortier
Tout hérissé de vieux boulons de mots d’acier
Quel est le mot qui sauve ?

Ce ne sera pas velours
Ce ne sera pas satin
Et qui oserait velours satiné
Qui satin velouté ?
Quel est le mot le mot qui sauve ?
On dira sable surface de sable
Sable surfin d’un Sahara
Au long duquel on peut s’allonger nu
Pour peu à peu disparaître
 Oh sable qui doucement tue !

Quand l’univers tout à trac se rétracte
Quel est le mot quel est le mot qui sauve ?

On ne dit pas Mont-Blanc
Dira-t-on Mont Liban ?
Annapurna on ne dit pas
Kilimandjaro n’est pas le mot
Plutôt Grand Erg Occidental
Avec son jumeau vers l’Orient ?
On dira sable courbe de sable épaule de sable
Crête clavicule que le vent frise
Oh sable qui doucement tue !

Quand l’univers prend froid quel est le mot qui sauve ?
Est-ce l’amandier en fleurs au fond du Dra ?
L’ardent buisson des oléandres au creux d’Andros ?
Ou bien le si long sillon sur Samaria ?
Quel est donc le mot le mot qui sauve ?
Au bout de la faille à Pétra
Sous la hanche des monts on va
Au trésor rythmique des couleurs…

On dira sable oasis de sable
Oasis aux yeux d’eau
Bordée de sable chaud
Oh sable qui doucement doucement
Tue !
 
link

Partager cet article

Repost 0
Published by Luestan - dans Vers mi sel
commenter cet article

commentaires

Luestan 21/04/2010 09:28


Je remercie Ad pour sa réponse et pour le petit poème qui l'accompagne. Il a visé juste, mais malheureusement je n'ai pas prévu de récompense pour les bonnes réponses.


Ad 19/04/2010 11:35


Très joli texte.
Je ne sais pas pourquoi, mais il a fallu que je propose ma réponse en vers. Ça manque un peu d'émotion, mais bon, voilà :

Certains disent : l'amour !
D'autres : rien, on est morts !

Mais il y a dans l'univers
comme un mouvement perpétuel,
et ce mouvement nous sauve tout autant qu'il nous perd :

sans lui, pas de vie, mais
à cause de lui, tout meurt.

Le voilà donc ce mot fatal et salvateur !

sinon au Paradis,
on ira tous grossir
le sable du désert...