Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Luestan
  • : Une foi sans fidélité
  • Contact

Recherche

24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 09:43

 

Certes l’univers est incommensurable

Bien plus grand que tous les dieux jamais inventés

Mais il est nonobstant encore trop petit

Puisqu’il grandit.

 

L'espace universel grandit 

Ce sont nos savants qui nous l’ont dit :

Il est paraît-il en expansion.

Mais pas seulement lui, le temps aussi grandit

C'est ma montre qui le dit.

 

Mais dans quoi grandit-il ?

Dans quoi se fait cette expansion ?

 

S’il ne s’agit que de l’univers tridimensionnel

Celui de notre espace actuel

Il peut être courbe et fermé et grandir en lui-même

Comme la surface d’un ballon qui gonfle.

 

Mais dans quoi peut grandir le ballon lui-même

C’est-à-dire l’espace-temps quadridimensionnel

Si ce n’est dans un vide quadridimensionnel ?

Et jusqu’où grandira-t-il ?

 

Inventons donc une limite

Au vide quadridimensionnel

Et imaginons que notre espace actuel

Surface de l’espace-temps

Tende vers cette attirante limite

Quand il l’atteindra il cessera de grandir

Ce sera la fin des temps.

 

Mais comment nommer cette limite

Au-delà du vide quadridimensionnel

Ce lieu non-lieu d’une énergie plus que noire 

Qui fait grossir l’univers quadridimensionnel

Et donc grandir sa surface tridimensionnelle ?

 

Ce pourrait être comme un dieu absent

L’aimant lointain de notre expansion

Un Pôle Nord tous azimuts

Plus qu’incertain mais obstiné fil d’Ariane

Par lui-même cependant inopérant

Dans l’univers livré aux errements du temps

Une absence poreuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Luestan - dans Vers mi sel
commenter cet article

commentaires